Le Lieu-dit Mataporcs est mentionné pour la première fois en 922. Ces cabanes sont faites en pierres sèches. Elles servaient de refuge aux bergers, puis d’abris agricoles et certaines furent rattacher au charbonnage.